Tous les articles par Yohan Poirier

Passage du Tour de France dans le département

Le 8 et le 9 septembre le fonctionnement de l’établissement sera perturbé par le passage du Tour de France dans le département.

Le 8, les cars scolaires ne circuleront que le matin et le pont de l’île de Ré sera fermé de 12 heures à 19 heures 30.

Le 9 septembre, les déplacements dans et autour de Chatelaillon seront difficiles.

Les familles sont invitées à informer la vie scolaire par mél (cpe.dautet@ac-poitiers.fr) de l’absence de leur enfant, le cas échéant.

Le service de la  vie scolaire

Tous ont réussi !

Bravo aux lauréats 2020 de la section Bachibac !

Ils ont tous obtenu leur diplôme binational qui récompense trois années d’efforts. Les 25 élèves de la promotion 2020 sont donc en possession du Baccalauréat français et du Bachillerato espagnol.

Leur motivation et leur travail leur ont permis d’atteindre un niveau très satisfaisant tant en expression qu’en compréhension de la langue espagnole, et ce dans les conditions particulièrement difficiles qu’ils ont connues lors de la crise sanitaire.

Ils poursuivent leurs études dans des domaines aussi variés que la médecine, le droit, les sciences politiques, les langues, le commerce et suivent ces cursus à l’Université et dans les Grandes Ecoles.

Distribution des manuels scolaires

Élèves de seconde et de première

Les familles  qui ont procédé à l’inscription dans les locaux du lycée ont pu récupérer les manuels scolaires auprès des associations de parents d’élèves.  Pour celles qui ont recouru à l’inscription en ligne,  une permanence est organisée du 25 au 27 août, de 9 heures à 16 heures, et le 28 août de 9 heures à 12 heures. Il est rappelé que l’adhésion à l’une de ces deux associations (14 €) est une condition d’accès à ce service de prêt.

Élèves de terminale

Cette année, le dispositif de gratuité des manuels scolaires est étendu aux élèves de terminale. Pour en bénéficier, les familles doivent se connecter au site de la Région mesdemarches.aidesrentree.fr. Le choix de l’une des deux associations de parents d’élèves, FCPE ou PEEP, est fortement recommandé afin de faciliter les démarches, mais les familles ont aussi la possibilité de s’adresser elles-mêmes à un libraire. Dans ce deuxième cas, elles devront acquitter, le cas échéant, la différence entre le prix des manuels qui leur seront remis et le montant de l’aide de la Région (230 €).

3 jours en Normandie pour des élèves de STMG

Du 19 au 21 février 2020, 48 élèves de STMG ont participé à un voyage en Normandie, préparé en partie par les élèves eux-mêmes dans le cadre du cours de spécialité « Ressources Humaines ».

 

La Normandie, terre d’histoire et de mémoire

Dès notre arrivée, nous avons visité le Mémorial de Caen, musée consacré à l’histoire du XXe siècle dont la thématique tout entière est tournée vers l’histoire et la fragilité de la paix.

La seconde guerre mondiale y est retracée avec les conditions de vie à l’arrière et au front, la violence de la guerre dans ses diverses formes et sa répercussion sur les sociétés, la guerre froide,  la construction de l’Europe et le retour de la Paix.

Le lendemain, nous avons arpenté les allées du cimetière américain de Colleville-sur-Mer, cimetière militaire américain situé juste au-dessus de la plage dite d’Omaha Beach, l’un des sites du débarquement allié du 6 juin 1944.

La visite s’est poursuivie par celle du musée d’Arromanches,  situé sur l’esplanade qui borde la plage en face de laquelle fut établi par les alliés un port artificiel qui a permis l’acheminement du matériel nécessaire aux troupes débarquées.

Les explications du guide et les maquettes permettent de comprendre la construction et le fonctionnement du port avancé. Nous avions une vue sur ses vestiges du port à partir des fenêtres du musée.

La Normandie, une région économique diversifiée

Les enseignements technologiques en STMG  sont tous axés sur le fonctionnement des organisations.  Le voyage en Normandie nous a permis une observation et une analyse de situations réelles.

Visite de l’EPR de Flamanville

Nous avons d’abord été reçus au Centre d’Information du Public. Une conférencière a présenté l’histoire industrielle de Flamanville, les caractéristiques de la production de l’électricité en France, les installations du site normand et les points de surveillance de l’environnement.

Deux réacteurs sont en service depuis les années 1986/1987 à Flamanville. Un réacteur de nouvelle génération est actuellement en construction. La mise en service est planifiée pour 2022.

Nous avons visité l’un des réacteurs. Ce qui est frappant, c’est la grandeur des bâtiments et du site sur lequel on ne se déplace qu’en bus, ainsi que le nombre de contrôles auxquels nous avons été soumis.

La vue panoramique du haut de la falaise est impressionnante.
Visite du réacteur n° 1 de la centrale nucléaire

La manufacture des Parapluies de Cherbourg

Contrairement à ce que l’on pense souvent, l’entreprise est récente. C’est en juin 1986 que son fondateur a l’idée de fabriquer des parapluies dans une ville où cet équipement est célèbre grâce au film Les Parapluies de Cherbourg, tourné par Jacques Demy en 1963. Il dépose la marque « Le Véritable Cherbourg », crée trois modèles et s’installe dans les anciens locaux de la Banque de France.

Depuis, les innovations se sont multipliées et l’entreprise est à la tête de nombreux brevets, marques et modèles déposés. Le « Parapactum », parapluie de protection, qui équipe les officiers de sécurité de la Présidence de la République est surement le parapluie qui nous a le plus surpris.

Nous avons pu observer les salariés fabriquer à la main chaque parapluie. Rien à voir avec la production en continu de l’EPR visité la veille.

Les élèves de TSTMG RHC

 

 

 

 

Les

Atelier de professionnalisation consacré à la RSE : à la découverte de Galva Atlantique…

Le mardi 18 février 2020, les étudiants de BTS SAM ont visité l’entreprise Galva Atlantique située dans le quartier de Chef de Baie. Dans le cadre des Trophées Emergence délivrés par le journal  Sud-Ouest et la CCI, cette entreprise venait d’être mise à l’honneur quelques jours auparavant  par la remise du prix RSE en raison de son engagement au niveau social et environnemental.

Fondée en 1966 par deux frères, Edmond et Charles LOUIS, cette entreprise est spécialisée dans la galvanisation des pièces métalliques, technique qui protège contre la corrosion. Elle compte environ 4 000 clients répartis en France et à l’international. Cette PME emploie 71 salariés dont 4 femmes et 67 hommes. A noter que le site de La Rochelle est dirigé par une femme, Mme Hergon, qui a commencé par nous présenter l’entreprise.

La RSE chez Galva Altantique, une longue histoire

Source d’externalités négatives depuis des années, l’entreprise a décidé d’axer son développement sur des valeurs sociales, sociétales et environnementales. Dans son processus de production, elle n’utilise plus l’eau de la ville de La Rochelle mais seulement l’eau de pluie et l’eau déjà recyclée. En 15 ans, elle a également divisé par trois les produits chimiques utilisés. De plus, elle favorise l’économie circulaire au niveau de ses achats. Elle dispose également de son propre compost, recycle le plastique, les cannettes dans l’art urbain, les cigarettes et les poussières d’acier.

Cette entreprise est aussi soucieuse de la qualité de vie au travail et notamment de la sécurité de ses salariés. Ils revêtent tous un équipement spécifique à leur poste de travail : gants, vêtements de grand froid, harnais de sécurité, casque, lunettes, bouchons d’oreilles… Le site est clôturé par des arbres et reconnu « Refuge Ligue de Protection des Oiseaux ». Il dispose d’une aire de repos et d’un terrain de pétanque mis à la disposition des salariés.

La visite du site

La visite a été interactive et s’est déroulée en plusieurs temps : découverte des extérieurs, des bains de galvanisation, des aires de séchage, des stocks de matières premières et des stocks de pièces galvanisées, etc… Les salariés sur le site ont pris le temps d’expliquer les différentes étapes du processus et les spécificités de leur métier.

Les étudiants de BTS SAM remercient chaleureusement Mme Hergon et son équipe pour le temps qui leur a été accordé.

Les étudiants de BTS SAM1

 

Je soigne ma tenue professionnelle !

Mercredi 5 février 2020, les étudiants de BTS SAM1 avaient tous adopté une tenue vestimentaire professionnelle.
La raison ?
Une sortie au lycée hôtelier de La Rochelle, au restaurant d’initiation.

Un premier Atelier de Professionnalisation intitulé « Bienvenue dans le supérieur ! » a été proposé aux BTS SAM1 en septembre 2019. Il avait, entre autre, pour finalité d’aider les étudiants à prendre conscience de l’importance des codes dans le milieu professionnel.

Un premier temps fort a été l’intervention, en janvier, de M. Duleu, ancien manager à la retraite et membre actif de l’Association Jeunesse Entreprise. Les thèmes abordés ont été ciblés et ponctués d’anecdotes authentiques : le verbal et le non verbal pendant l’entretien de recrutement,  le langage du corps, la tenue vestimentaire dans le monde professionnel, les codes dans l’entreprise…

Le second temps fort a été la sortie au restaurant hôtelier de La Rochelle où le temps d’un repas, les étudiants ont pu observer le verbal, le non verbal, la posture, les codes et la tenue professionnelle des élèves pendant leur service. Des échanges se sont rapidement établis entre les jeunes en formation et les étudiants, enchantés par la qualité du repas servi et agréablement surpris par le professionnalisme des jeunes élèves de seconde.

« Utilisation des réseaux sociaux et protection des données personnelles », réalisé par la classe de 1STMG3

Les jeunes publient régulièrement du contenu sur divers réseaux sociaux (images, photos, vidéos, …)  et réagissent aux messages des autres utilisateurs. Mais les risques et les  dangers inhérents à l’utilisation de ces réseaux sociaux sont souvent méconnus. Les élèves de la classe de 1ère STMG3 se sont posé diverses questions : L’utilisation des réseaux sociaux représente-t-elle un danger pour la protection des données personnelles ? Existe-t-il aujourd’hui la possibilité de protéger nos  données  personnelles ? Quels sont les principaux risques ? Pourquoi faut-il protéger les données à caractère personnel ?

Les élèves de 1ère STMG3 ont donc choisi de réaliser sous forme de vidéo, un quizz, qui vous apportera les réponses à ces questions.

Ils remercient Mathieu Vouzelaud (Photographe . Vidéaste . Éducation à l’image numérique) pour son aide et ses précieux conseils dans la réalisation de cette vidéo.

A vous de jouer …. !!!

Les élèves de 1ere STMG3

Enseignement optionnel d’EPS

A qui s’adresse l’enseignement optionnel EPS ?

Il est proposé à tous les élèves entrant en classe de Seconde Générale au Lycée Jean Dautet. Elle est compatible avec l’ensemble des enseignements du Lycée (Sauf : Classes Euro, Abibac, Bachibac, Danse, Musique, Russe, Histoire des arts, Latin, Sections Sportives Voile et Rugby).

Le profil d’élève caractéristique est celui d’un jeune motivé souhaitant augmenter sa pratique physique, développer une approche plus réflexive de sa pratique physique, poursuivre un projet d’entraînement ou d’orientation vers les métiers du sport.

Aucun niveau minimum n’est attendu spécifiquement en natation et handball mais l’élève devra se montrer suffisamment polyvalent pour progresser significativement. Pour permettre aux enseignants d’estimer cette marge de progression, une après-midi d’épreuves de sélection sera organisée le mercredi 17 juin 2020.

Objectifs et prolongement

« L’enseignement optionnel d’EPS permet au lycéen de renforcer et d’élargir ses compétences (…) qui prolongent celles de l’enseignement commun. » (Programmes EPS 2019). Il s’agit donc, au travers de l’approfondissement de 4 à 6 activités supports, d’aller au-delà des connaissances acquises lors des séances d’EPS de l’enseignement obligatoire.

Il ne s’agit pas d’une spécialisation de haut niveau dans chaque activité.

En revanche, il est attendu des optionnaires qu’ils représentent activement le lycée au sein de l’Association Sportive (UNSS).

Contenus et durée

La formation s’étend sur les 3 années de la Seconde à la Terminale à raison de 3 heures hebdomadaires de pratique (qui s’ajoutent au 2 heures de l’enseignement d’EPS obligatoire). Il s’agit bien d’heures de pratique physique et sportive, même si des apports théoriques en salle sont ponctuellement proposés.

  • Programme de Seconde : NATATION + BASKET-BALL+PRÉPARATION PHYSIQUE GÉNÉRALISÉE
  • Programme de Première et de Terminale : En cours de définition. L’activité NATATION/SAUVETAGE sera le fil conducteur des 3 années. Le BNSSA pourra être envisageable à la fin du cursus.

En complément de la pratique physique :

  • Classe de Seconde : Réflexion sur un thème d’étude (Exemple : santé, métiers du sport…)
  • Classe de Première : La conduite d’un projet collectif (Exemple : organisation d’un spectacle…)
  • Classe de Terminale : Le conduite d’une étude finalisée par la réalisation d’un dossier associé à une soutenance orale.

L’enseignement facultatif débouche sur la présentation de l’option au baccalauréat.

L’encadrement est assuré par les enseignants d’EPS de l’établissement, sur le temps scolaire, c’est-à-dire entre 8h et 18h.

Modalités d’inscription

Le nombre de places est limité à 24 élèves. L’éventuelle sélection se fera à partir d’un formulaire à renseigner le plus précisément possible. Une attention particulière doit être portée à la lettre de motivation. Ces documents, accompagnés des bulletins des 2 premiers trimestres de la classe de troisième, sont à renvoyer avant le lundi 25 mai 2020 au Secrétariat de Scolarité.

La commission scolaire se réunira début juin afin d’étudier les dossiers. Une réponse vous sera communiquée par courrier. Le cas échéant une convocation vous sera adressée pour les tests de sélection du mercredi 17 juin 2020 (télécharger l’autorisation parentale). La réponse définitive sera communiquée par e-mail fin juin.

Pour tous renseignements complémentaires, n’hésitez pas à contacter ) à PARTIR DU 4 MAI 2020, le secrétariat de scolarité 05.46.28.05.70