41ème session du Parlement Européen des Jeunes

Un groupe de 9 élèves du lycée, accompagnés par mes Salvio-Sola et Guilbaud Perez ont participé à la 41ème session nationale du Parlement Européen des Jeunes du 18 au 21 novembre au Puy en Velay. Cette initiative prise par ce groupe d’élèves a retenu l’attention des organisateurs et leur a permis de rencontrer des élèves de 8 lycées situés sur l’ensemble du territoire national.

41eme-session-du-parlement-europeen

 » Sous forme d’ateliers de réflexion commune des délégué(e)s sur différents évènements historiques, sous le thème de la session « La diversité comme héritage ». L’accent a été mis sur les différentes approches et perception qu’il peut y avoir sur des évènements connus de tous.

Pour cette occasion, tous les participants de la session (délégués comme officiels) se sont retrouvés dans la salle du Conseil départemental de la Haute-Loire, au cœur du Puy-en-Velay. La séance s’est déroulée en 3 temps, en français et en anglais.

Le premier a été un atelier visant à représenter sous forme de tableau théâtral un événement historique imposé (les sujets allant de la Révolution Française à la chute du mur de Berlin, en passant par l’élection de Donald Trump). Six groupes se sont succédés, le but étant de faire deviner à l’ensemble des autres participants quel évènement était représenté.

Dans un deuxième temps, la réflexion avait lieu par paire sous forme de « jeu du post-it » : une des deux personnes avait trois indices pour faire deviner un événement historique de son choix à son partenaire. A l’issue de l’atelier, un temps de questions-réponses a permis aux participants de constater en quoi un même événement peut être perçu de manière similaire ou différente, selon les personnes.
Pour finir, tous les délégués ont été invités à écrire 3 mots sur un thème commun : « L’Union européenne dans 10 ans ». »

Site officiel du parlement européen des jeunes

Les élèves sont revenus riches de cette session en particulier des rencontres et de la confrontation d’idées de lycéens d’une même génération mais de regard sur le monde parfois différent. L’association Maison Des Lycéens les a accompagnés financièrement.