Tous les articles par Emmanuelle Guillot

Le Nouveau Festival – Niort – 26 Avril 2018

Cette année le Nouveau Festival  de la région Nouvelle Aquitaine a invité l’atelier théâtre à se produire sous chapiteau. La troupe a fait preuve d’une  incontestable  énergie pour nous présenter « la Paix » pièce en travail depuis octobre.

A cela s’ajoute la venue de l’atelier photographie « Regards Sur Le Vif »  qui a présenté 7 images dans l’espace exposition. Merci à Margaux et Élodie les ambassadrices de l’atelier,  qui ont participé à l’accrochage.

Le bilan de la journée est positif ! La vingtaine d’élèves engagée sur le nouveau festival a représenté avec panache l’établissement.

Merci à tous nos élèves pour leur investissement !

 

 

Une AP sobre et heureuse !

Cette année, le groupe de spécialité Ressources Humaines RHC 1, composé d’élèves des classes de T STMG 1 et 2, travaille depuis septembre, en AP sur l’impact de leurs actions sur leur environnement et sur leur bien-être au quotidien.

Ainsi, la réflexion a débuté sur les déchets, leur composition, leur traitement ; c’est dans ce cadre que les élèves ont rencontré en octobre les Ambassadrices du tri, mandatées par la CDA.

Face aux objets délaissés mais toujours en état de fonctionnement, les élèves ont organisé une zone de gratuité, située dans la MDL, mais à destination de toute la communauté du lycée. Plus de 17 Kg de produits culturels ont changé de propriétaires l’espace d’un mois, celui de décembre. De fait, cette zone a été maintenue entre les machines à café ! N’oubliez pas le mot d’ordre, toujours valable : « Donnez/Prenez » !

Inauguration de la zone de gratuité

Le point d’orgue de cette réflexion s’est concrétisé dans la rencontre « très » virtuelle avec Pierre Rabhi, mardi 27 février dernier ! Réunis à la MDL, les vingt élèves de Terminale sont parvenus à échanger avec le philosophe, malgré les problèmes techniques liés à une connexion Internet plus qu’aléatoire (et ce malgré une préparation en amont très minutieuse !). Pendant plus d’une heure, les élèves ont posé leurs questions à Pierre Rabhi, via le téléphone portable d’une élève, doté d’une sortie audio très performante (merci encore à Sarah !).

Pierre Rabhi est aujourd'hui reconnu Expert International pour la sécurité alimentaire et a participé à l’élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification

Pierre Rabhi est aujourd’hui reconnu Expert International

pour la sécurité alimentaire et a participé à l’élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification

 

Pierre Rabhi sait parler à la jeunesse, sans lui donner de leçon, dans le respect des idées de chacun. Il a commencé cet entretien en rappelant en quoi consiste la « sobriété heureuse » qu’il prône et qu’il a exposé dans son essai « Vers une sobriété heureuse ».

Quand le miracle technologique opère… le temps d’un cliché !

Face à l’usage de plus en plus important d’anxiolytiques et d’antidépresseurs, les habitants des pays développés ne sont pas heureux, et ce n’est pas la compulsion d’achats, qui n’apporte qu’une satisfaction très temporaire, qui peut régler cette situation paradoxale ! Pierre Rabhi développe ses idées et le but de ses actions : seule la réduction des inégalités, et donc une meilleure répartition des richesses au niveau mondial comme au sein de nos sociétés, permettra l’accès au bonheur ! Ce n’est donc pas en achetant toujours plus de produits, qui ne servent souvent que très peu voire jamais, que l’on peut donner du sens à sa vie. Ainsi, quand une élève se fait l’avocate du diable, et expose l’idée selon laquelle des firmes comme Monsanto ont une place justifiée par la nécessité de nourrir les milliards d’êtres humains qui peuplent notre planète, il démontre que c’est l’agro écologie qui constitue LA solution à cette problématique, alors que ces multinationales non seulement dégradent les conditions de vies des paysans (les contraignant à racheter chaque année de nouvelles graines, faute de replanter celles déjà achetées la saison passée) mais également détruisent les richesses de la terre et ainsi impactent par un effet domino terrible la santé des populations qui consomment ces cultures et polluent les nappes phréatiques…

C’est donc le téléphone qui permettra à Yasin de poser la première question :« En quoi votre culture d’origine a-t-elle influencé votre pensée ? »

Alors que les conditions matérielles de cet entretien étaient plus que limitées (un petit téléphone portable pour un public plutôt habitué aux images et à l’action) les élèves ont écouté

« religieusement » (ce terme n’est vraiment pas excessif) les idées développées par Pierre Rabhi. A l’issue de cette interview, ils ont exprimé leur satisfaction et leur joie d’avoir pu ainsi parler à un philosophe qui compte tant !

Après avoir réfléchi à l’acte de consommation et à ses effets sur l’environnement direct, les élèves vont à présent réfléchir à l’impact de cet acte sur leur santé. Ils vont aborder cette nouvelle question grâce à l’intervention de Justine Bouyer, actuellement assistante d’éducation au lycée, qui étudie la naturopathie. À cette occasion, ils verront les conséquences d’une consommation excessive de sucre sur l’organisme humain.

Je remercie Emmanuelle Guillot, animatrice culturelle, personne ressource incontournable, qui a permis la rencontre avec les Ambassadrices du tri et œuvré à la mise en place de la zone de gratuité. Je remercie également les élèves du groupe de spécialité RHC 1, pour leur enthousiasme et leur sérieux dans les moments clés ! Je n’oublie pas les Ambassadrices du tri, ni Justine Bouyer, avec laquelle je collabore depuis le mois de septembre, et qui va intervenir très prochainement en classe. Enfin, je remercie Pierre Rabhi, qui face aux problèmes techniques a fait preuve d’une très grande patience, de compréhension et de gentillesse, et dont l’intervention auprès des élèves s’avère précieuse.

Jennifer Bertrand, le 28/02/2018

Visite France Bleu La Rochelle // Le 15 novembre 2017 // Par les terminales STMG 3 – spécialité RH

France Bleu La Rochelle est l’une des 45 radios généralistes du réseau France Bleu de Radio France. Elle couvre la Charente Maritime et la Charente. La locale a commencé à émettre en 1987 sur le bateau « le France » lors des Francos Folies, sous le nom de « Radio France La Rochelle ».  Première radio publique créée en Poitou-Charentes, « France Bleu La Rochelle » ne verra le jour qu’en 2001. La station située avenue Michel Crépeau,   compte aujourd’hui  plus de 70 000  auditeurs  par jour.

Les programmes régionaux de France Bleu sont diffusés en direct de 6 h à 13 h et de 16 h 30 à 19 H. Les programmes nationaux sont diffusés le reste de la journée et la nuit. Parmi les principaux décrochages spécifiques à France Bleu figurent notamment « goûts saveurs et savoir faire », « le marché de Tristan », « il était une fois les deux Charentes »…

Accueillis très chaleureusement par Hervé le régisseur de la radio, surnommé « Monsieur Cadeaux » par ses collègues, nous avons  découvert  le studio d’enregistrement et assister à une émission en  direct ! Ce jour là des places pour Black M étaient en jeux, une auditrice a eu la chance de les gagner en participant au concours.

Nous avons  ensuite assisté à la réunion quotidienne des journalistes dans la salle de rédaction (articles à rédiger, reportages à couvrir…). Certains camarades se sont initiés à la présentation en improvisant une émission dédiée au sport avec la complicité d’Hervé.

Nous avons donc eu  l’opportunité d’échanger avec différents personnels de la radio : animateurs, journalistes, régisseurs, standardistes…. et plus longuement avec la technicienne radio qui nous  a expliqué son parcours scolaire et professionnel. Le métier est difficile et impose une grande disponibilité puisqu’elle parcourt la France entière pour répondre aux besoins des différentes radios du réseau France Bleu…

Les horaires de travail sont durs car la plupart du personnel (animateurs, journalistes…) arrivent très tôt le matin.  Comme l’a souligné Hervé, il faut être  passionné de radio pour y travailler !!!

Encore merci à Hervé pour ce gentil accueil !!! Visite à faire !!!

 

Les élèves de terminale STMG 3 – spécialité RH

Accompagnatrices : Emma Guillot et Pascale Courdé

Ouverture d’une zone de gratuité à la MDL !

Une zone de gratuité est  un espace où vous pouvez déposer des objets que vous jugez inutiles (liste à suivre *), dont vous ne vous  servez plus, mais qui peuvent faire le bonheur de quelqu’un !

La collecte de ces objets aura lieu du 20 novembre jusqu’au 15 décembre dans différents lieux :

  • à la Maison Des Lycéens (MDL),
  • à l’accueil,
  • au CDI,
  • à la salle des professeurs
  • et à la Vie scolaire.

La Zone de gratuité sera ouverte à toutes les personnes membres du lycée (lycéens et personnels) du 04 décembre jusqu’au 20 décembre.

Retrouvez les élèves de terminale STMG (groupe RHC1) dès le 4 décembre pour découvrir ce que contient la zone de gratuité.

Nous vous remercions de votre générosité et espérons que vous puissiez profiter de cet espace d’échanges !

* liste des objets :

  • jeux de consoles, DVD, CD, écouteurs, clés USB, chargeurs,
  • matériel sportif et tenues sportives
  • casquettes, accessoires de mode (lunettes de soleil, montres, bijoux fantaisie…), chaussures
  • livres, manuels scolaires (annabac), fournitures scolaires (cahiers, classeurs, feuilles…)

Vous pouvez aussi donner vos  pièces rouges (1,2 et 3) qui nous permettrons de faire un don au WWFFrance.

DONNEZ UNE NOUVELLE VIE À VOS OBJETS

DONNEZ/PRENEZ !

Exposition GREEN CITIZENS

Exposition itinérante [sur grilles extérieures] du 13/11 au 22/12

« UNESCO GREEN CITIZENS : les éclaireurs du changement » est une exposition destinée à rendre hommage aux hommes et aux femmes qui, partout dans le monde, donnent vie à des projets remarquables d’éducation au développement durable.
À travers huit projets emblématiques de l’éducation au développement durable, l’exposition « UNESCO GREEN CITIZENS : les éclaireurs du changement » révèle le talent et la détermination de ces éclaireurs, souvent discrets, mais acteurs déterminants du changement.

Cette exposition itinérante sera présente sur les grilles de  l’établissement de novembre à février.  Nous accueillerons  six des huit projets sur trois périodes. Nous débutons ce cycle d’exposition avec l’Inde et les États-Unis.

Premier témoignage: L’Inde

Les Nîlgîris, littéralement les Montagnes bleues, sont une réserve de biosphère indienne reconnue par l’UNESCO où vit une population d’aborigènes indiens nommée les Adivasis. Afin d’assurer leur autosuffisance et former leurs enfants, ils ont créé et développé une plantation de thé qui leur permet aujourd’hui de conserver leur terre ancestrale sans porter atteinte à un patrimoine naturel unique.

La prise de conscience communautaire des Adivasis a généré la nécessité d’une école et d’un hôpital de proximité. Ces services autrefois disponibles à de longues heures de marche sont désormais accessibles aux enfants au sein même des communautés y compris aux filles, que l’on refusait auparavant souvent de soigner et qui craignaient les coups en allant dans des écoles environnantes.

À l’école, on apprend la lecture, l’écriture mais également les danses et chants folkloriques de la tribu afin que les traditions continuent d’être transmises. Les adultes peuvent également se former à l’école pour travailler dans l’hôpital local où les patients sont soignés dans leur langue maternelle. Grâce à ces initiatives, plus de 50 enfants suivent aujourd’hui des études supérieures et les taux de mortalité maternelle et infantile ont baissé de manière significative ces dernières années. (Extrait site UNESCO)

Deuxième témoignage : Les États-Unis

Au cours de la dernière décennie, la région de la côte du golfe du Mexique a été frappée par de nombreuses catastrophes naturelles ou humaines. En 2010, la marée noire engendrée par Deepwater Horizon a causé d’importants dommages sur l’environnement et l’économie de la région.

L’Initiative pour la restauration de la côte du golfe a été lancée pour réparer et redynamiser les écosystèmes des côtes du golfe du Mexique tout en sensibilisant et en formant des jeunes de milieux défavorisés aux métiers de la gestion des ressources aquatiques.

Ces jeunes sont ainsi formés à la conduite d’évaluation sur la restauration des sites, sur l’érosion et les espèces aquatiques. Ils participent à la recherche de solutions pour la réhabilitation de l’environnement, et indirectement de l’économie régionale. Des dizaines de jeunes ont ainsi sensibilisé leur communauté à l’impérieuse nécessité de protéger l’environnement. (Extrait du site UNESCO)

La Maison des Lycéens qui soutient  ce  projet,  remercie l’établissement pour sa mise en œuvre et le club Unesco de la Rochelle pour cette proposition.

 

A la rencontre des professionnels du nautisme

Dans le cadre d’un atelier dédié à l’orientation, les élèves de TSTMG 2 ont visité le salon du Grand Pavois au port des Minimes de La Rochelle, le jeudi 28 septembre 2017.

L’objectif de cette sortie scolaire était de s’appuyer sur un événement local pour découvrir les métiers liés au nautisme et accessibles avec un bac STMG afin de développer des perspectives  d’orientation.

Par groupe de deux, les élèves sont allés à la rencontre des professionnels pour poser les questions préparées en classe.

Des structures variées telles que Fountaine Pajot, la Vie en Liège, la SNSM, le Domaine ostréicole du Grand Garçon, France Bleue, la Marine Nationale… ont retenu l’attention des élèves.

Les professionnels interrogés représentent une large gamme de métiers accessibles avec un bac STMG : commercial, assistant de manager, hôtesse d’accueil, marin, chargé événementiel, responsable marketing, manager, etc…

Il ne reste plus qu’à faire le bon choix !

BOOK SWAP – Une bibliothèque partagée à la Maison Des Lycéens

La maison des lycéens accueille depuis aujourd’hui un book swap! Le principe est simple:  » je prends un livre et j’en ramène un ». Pour l’occasion le traditionnel casier est détourné en une bibliothèque participative. L’occasion aussi pour les plus aventuriers d’entre vous de découvrir un livre « surprise » emballé avec soin par les élèves de Mme Weyh en seconde 1. La MDL, les animatrices culturelles, la classe de seconde 1 encadrée par Mme Weyh et le CDI,  vous souhaite une bonne lecture et de belles découvertes.

BIBLIOTHEQUE PARTICIPATIVE
MDL 2017