Archives par mot-clé : Conférence

CONFERENCE – BTS SAM : les risques psychosociaux au travail

Intervention de Madame Sylvie Bournel,
psychologue du travail,  sur les risques psychosociaux au travail

Le mercredi 13 novembre, les étudiants du BTS SAM du lycée Jean Dautet ont accueilli Madame Sylvie Bournel, psychologue clinicienne et psychologue du travail.

Aujourd’hui, le stress au travail est classé troisième problème de santé en Europe, 1/3 des salariés européens en souffrent aujourd’hui et on considère que 50%  de l’absentéisme en entreprise est en lien direct avec le stress au travail.

Mme Bournel crée son association AGIPS (Agir pour la Prévention du Stress) en 2012 dont le but est de sensibiliser (par des interventions), d’évaluer (regarder ce qui peut générer des risques psychosociaux), de former (pour prévenir le stress au travail), d’accompagner (lors de conflits) et de soutenir les personnes ou entreprises qui la sollicitent. Elle  travaille sur plusieurs formes de prévention : la prévention primaire centrée sur  le diagnostic, la prévention secondaire axée sur la formation et la prévention tertiaire basée sur la remédiation, appelée également « postvention » (problème identifié). Elle intervient dans tous les secteurs d’activités, par exemples au sein de la communauté d’agglomération de La Rochelle, à Léa Nature ou encore à La Poste. Depuis la création de l’AGIPS, une équipe de professionnels se réunit pour le développement  de la qualité de vie au travail et pour la prévention des risques psychosociaux : le stress, les violences internes (conflit, harcèlement moral et sexuel..), les violences externes (insultes, incivilités, par exemple, à l’égard des chauffeurs de car), les épuisements professionnels (burn out et toutes formes de mal être). Leur objectif est d’orienter et d’accompagner les salariés en souffrance.

Sylvie BOURNEL  enseigne différentes méthodes permettant de gérer l’hygiène de vie (l’alimentation, le sommeil), le coping (la stratégie d’ajustement en situation stressante et réduction de la tension émotionnelle). Elle insiste sur l’importance des relations sociales au sein des organisations pour améliorer la qualité de vie de travail. Elle adopte auprès de son patient un comportement assertif et une écoute active. La principale mesure à mettre en œuvre pour renforcer la qualité de vie au travail reste la gestion individuelle du stress. Il s’agit ainsi de travailler sur ses pensées et ses émotions, d’organiser et gérer son temps de travail, mais aussi de pratiquer une activité physique régulièrement.

Elle nous rappelle que le suicide est reconnu comme maladie professionnelle depuis 2006. L’employeur a l’obligation de traiter les risques psychosociaux afin de  préserver la santé mentale et physique de l’ensemble de ses salariés. Il est reconnu personnellement responsable en cas de manquement.

Vous pouvez retrouver de nombreuses documentations concernant les risques psychosociaux, mais aussi des conseils destinés aux chefs d’entreprise et particuliers sur le  site de l’AGIPS : www.agips.fr

 

Les étudiants de BTS SAM1 et 2 ont apprécié cette intervention et remercient chaleureusement Mme Sylvie Bournel pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Conférence en BTS SAM : la protection des données personnelles

Le mercredi 6 novembre 2019, les étudiants de BTS SAM1 et SAM2 du lycée Jean Dautet ont reçu le Délégué à la Protection des Données (DPD) de la Mairie de La Rochelle, M PLANTIN.

« Détenir un téléphone portable ou une montre connectée signifie aujourd’hui avoir un micro dans sa poche ».

Monsieur Plantin nous a présenté le RGPD, Règlement Général sur la Protection des Données, qui renforce et unifie la protection des données pour les individus de l’Union Européenne. Ce règlement vise à sécuriser les données à caractère personnel, il est en constante évolution.

Le RGPD a été mis en place suite à l’expansion des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), à l’évolution des technologies (notamment les objets connectés) ainsi que la multiplication des vols massifs de données. L’Europe a mis 6  ans pour rédiger ce règlement dont les enjeux sont importants.  Il  est un complément à la loi Informatique et Libertés de 1995, il renforce les  droits des personnes (droit à l’oubli, droit d’opposition, droit d’information, droit de portabilité, obligation de protéger les données, régime de la preuve).

Au sein de la municipalité de La Rochelle, le Système Informatique de la ville est sécurisé grâce à l’humain (sensibilisation et formation), des outils techniques (antivirus, anti spam, sondes, etc.) et l’organisation (tests d’intrusion, contrats sécurisés avec les fournisseurs). En effet, les données à caractère personnel sensibles  au sein de la Mairie regroupent le domaine de l’enfance, la santé, la condamnation pénale, les difficultés sociales, et les personnes « vulnérables ».

Afin d’approfondir l’application du RGPD (outil de transparence) en constante évolution, la Mairie de La Rochelle a recours à un prestataire extérieur pour l’accompagner dans ses démarche de protection des données.  La sécurité informatique a un coût….

Les organisations ont l’obligation d’être en conformité avec le RGPD.

Elles doivent être en mesure notamment d’apporter la preuve du consentement de l’individu pour le traitement de ses données personnelles. Des sanctions pénales (amendes) sont prévues pour les abus. Selon M. Plantin, les sanctions prises ne sont pas assez élevées. Le 21 janvier 2019, la formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction de 50 millions d’euros à l’encontre de la société GOOGLE en application du RGPD pour manque de transparence, information insatisfaisante et absence de consentement valable pour la personnalisation de la publicité.

L’entreprise est  davantage affectée par l’impact sur son image que par la sanction financière proprement dite. L’effet d’annonce publique devient une peine, la notoriété de l’organisation étalée sur la place publique lui fait perdre un certain nombre d’utilisateurs (idem pour Facebook et Amazon).

En conclusion, en Europe, nos données personnelles sont protégées par le RGPD. Aux États-Unis, il n’existe pas de protection : ce qui prime est le « business ». En Asie, on considère qu’il y aura d’ici 2021, 5 caméras de surveillance par habitant. La priorité est la surveillance de la population…

Les étudiants des deux années de BTS SAM ont apprécié cette rencontre et remercient chaleureusement M. Plantin pour sa gentillesse et sa disponibilité.