Archives par mot-clé : Entreprise

Les élèves de TSTMG1 découvrent le groupe Coop Atlantique

Mardi 19 mars, les élèves de TSTMG1 ont été accueillis par Katia Franco, Directrice des Ressources Humaines de l’Hyper U de Beaulieu.

Les objectifs étaient de :

    • découvrir une entreprise locale, sous un aspect managérial,
    • d’appréhender les métiers de la grande distribution accessibles après une poursuite d’études post-bac STMG et
    • d’échanger avec des professionnels sur le terrain.

Après un accueil autour d’un petit déjeuner bien apprécié par les élèves, ces derniers ont assisté à la présentation du groupe Coop Atlantique. L’entreprise est une coopérative et, à ce titre, détenue par ses clients-coopérateurs.

Les élèves ont pu découvrir que l’entreprise n’a pas uniquement une finalité économique, mais aussi une finalité sociétale et environnementale. Pour exemple, les producteurs locaux livrent les étals du rayon fruits et légumes et du rayon boucherie dès que possible. La responsabilité environnementale est un enjeu primordial pour Hyper U : le tri des déchets est omniprésent dans l’entreprise. Par ailleurs, les légumes et fruits qui ne peuvent être vendus sont donnés à une association qui élève des animaux et bientôt, les moins abîmés seront donnés à une association de Surgères pour confection de soupes et compotes.

Les élèves ont eu l’opportunité de poser des questions sur le métier de DRH, de chargé de recrutement, de paie. Sandra Simetière, cheffe de rayon, nous a également accompagnés durant la visite. Elle a présenté son métier et ceux de la force de vente dans la grande distribution. Des informations utiles pour les élèves en cette période d’orientation.

La visite du magasin, des entrepôts et des différents laboratoires présents sur le site a clôturé cette sortie scolaire qui a permis aux élèves de découvrir concrètement des notions abordées en cours de management, mercatique et Ressources humaines.

Caroline SCHLEIFER,

Enseignante éco gestion

Une journée entreprendre pour apprendre en 1STMG

Une journée Innov’EPA Nouvelle-Aquitaine était organisée ce  mardi 12 mars 2019, à l’Enilia / Ensmic à Surgères.

L’Innov’-EPA réunit donc sur une seule journée des collégiens, des  lycéens et des étudiants d’établissements différents. Des élèves de 1 STMG du lycée Dautet étaient présents, accompagnés de quelques étudiant-e-s de BTS SAM.

Développer sa créativité

L’objectif est d’apporter des solutions innovantes et créatives en réponse à une problématique soumise par une entreprise ou un organisme représentatif d’un secteur d’activité.

Les jeunes participants découvrent ainsi des filières métiers mais aussi leurs propres capacités à travailler en équipe, à concevoir un projet et à le défendre à l’oral devant un jury de professionnels.

Cette journée était sur le thème de la communication sur les  filières de l’agro alimentaire envers les jeunes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Business Game inter lycées

Le samedi 9 février 2019, 6 élèves du lycée Jean Dautet issues de classes de seconde, première et terminale ont participé à un Business game inter lycées organisé par Excellia Group (La Rochelle Business School).

Huit équipes de la Nouvelle Aquitaine ont défendu les couleurs de leur lycée.

Le but de cette journée était de se plonger dans l’activité d’un chef d’entreprise, d’exprimer sa créativité et de découvrir les métiers de l’entreprise.

Les élèves ont également pu visiter l’école.

L’équipe du lycée Jean Dautet, équipe la plus jeune en compétition cette année, a obtenu la deuxième place. Ces élèves ont donc gagné un bon d’achat de 50 € sur Amazon et sont reparties avec de beaux souvenirs et une belle expérience en tête.

Félicitations à nos 6 jeunes entrepreneuses !

Témoignages des élèves :

“C’était une excellente journée. Le business game était une expérience très enrichissante. Nous étions par équipe de six personnes. Au total nous étions huit équipes, séparées en deux univers composés de quatre équipes chacune. Nous étions en compétition pour avoir des parts de marché. Le jeu nous a permis de prendre des décisions pour une entreprise virtuelle. Entre chaque décision prise, nous avons fait des quiz de logos et slogans d’entreprise, permettant à chaque personne d’exprimer sa créativité. Nous avons également réalisé une affiche, effectué des calculs, créé le logo et le slogan de notre entreprise.

Notre entreprise s’appelait Ephemeral Ink, et le slogan était : Quickly and mentally, you’re well.

Nous avions la chance de pouvoir entendre des témoignages d’étudiants de l’université, nous expliquant leurs parcours, leurs expériences, mais aussi de nous conseiller dans nos décisions stratégiques.

Si j’avais la possibilité de faire un autre business game, je serais enchantée de renouveler l’expérience.”

Camille Morée 1STMG3


“L’expérience du business game à été très intéressante ! Cela nous apprend à travailler en groupe. C’était un peu compliqué pour moi qui aime bien gérer seule. Il y avait du travail pour tout le monde, des chiffres, des calculs, de l’originalité, de la créativité, de la culture générale et de l’imagination. Nous avons passé une journée avec d’autres lycéens qui étaient majoritairement des terminales et nous étions accompagnés d’une équipe d’étudiants en école supérieure. Cette journée m’a énormément plu, elle nous a beaucoup appris. Même si nous avons créé une entreprise virtuelle, on a bien compris que c’était du travail assez complexe mais très intéressant, que nous devions faire attention à tous, comme à la concurrence par exemple.

Je remercie l’équipe d’organisation du business game pour nous avoir fait découvrir leur université et leur jeu.”

Laurie Deschamps 1STMG3

 

 

BTS SAM – chez Artisans du Monde

La classe de BTS SAM1 du Lycée Jean Dautet a eu la chance de visiter le mercredi 30 janvier 2019  une petite boutique de commerce équitable située Cour St Michel à La Rochelle.

C’est une association, nommée « Les Artisans du Monde », qui aide les petits producteurs d’Afrique, d’Asie , d’Inde et d’Amérique Latine à vendre leurs produits et à se développer.

On compte en France, aujourd’hui, 130 associations de ce type avec 6000 bénévoles chargés du bon fonctionnement de l’association.

Le tout premier magasin s’est ouvert à Paris en 1974, avec l’aide de l’Abbé Pierre précurseur du commerce équitable.

Sur la Rochelle, la première boutique a ouvert en 2001 et possède actuellement environ 30 bénévoles.

Les produits sont importés par bateau pour éviter au maximum la pollution.

Les produits exposés varient en fonction des pays. Nous y retrouvons de la nourriture comme le café, le cacao, le riz et le quinoa ainsi que le sucre Mascobado étant l’un des produits les plus vendus.

Il y a aussi des produits non-consommables tel que la vaisselle, les bijoux, les tissus, des jeux pour enfants, de la maroquinerie, de la poterie…

Le commerce équitable permet de respecter l’environnement, évite l’exploitation des enfants et leur permet de bénéficier d’une éducation.

Monica Pouvreau – enseignante – espagnol

 

BTS SAM – Visite d’un site métallurgique, GALVA ATLANTIQUE à Chef de baie

Le 06 février 2019, les BTS SAM du lycée Jean DAUTET de La Rochelle ont été accueillis par Nathalie HERGON directrice de l’entreprise GALVA ATLANTIQUE basée à Chef de Baie.

Fondée en 1966, cette SA a pour secteur d’activité la métallurgie en France et à l’international. Cette PME fait partie des plus importants galvaniseurs européens. Son cœur de métier est la galvanisation des pièces métalliques. Ce procédé protège l’acier contre la corrosion et consiste à immerger dans du zinc fondu à 450°C, l’acier qui a subi préalablement une préparation par voie chimique.

Son chiffre d’affaires s’élève à 10 millions d’euros hors taxe. Aujourd’hui l’entreprise compte 70 salariés en CDI, 1 alternant et 2 contrats temporaires et les équipes travaillent 24h/24h par alternance.

Les principales valeurs véhiculées par l’entreprise sont le respect de l’environnement, le respect de l’homme et ses métiers ainsi que l’engagement moral et sociétal. La politique de l’entreprise repose essentiellement sur la qualité, l’hygiène, la santé, la sécurité et l’environnement. L’amélioration continue des processus de production permet à la fois le rendement et la récupération énergétique. Ainsi les eaux de ruissellement et de toitures sont entièrement retraitées et réinjectées dans le processus de production.

Les autres enjeux environnementaux de cette PME reposent sur la captation des particules fines de zinc et vapeurs d’acide ainsi que la collecte, le tri et le recyclage des déchets, notamment avec les associations Biotop et Eco-MER.

Cette PME met également un point d’honneur à assurer
la sécurité au travail en proposant des formations et certifications à ses salariés.

Par exemple, 80 % des salariés sont Sauveteurs Secouristes du Travail (SST). Selon Madame HERGON : « La sécurité est l’affaire de tous ». La direction organise des exercices d’évacuation en cas d’incendie, et met à disposition, des extincteurs pour les différents feux (huile, électronique…). Pour éviter tout risque majeur de manipulation dans leur travail, les agents de maintenance sont formés, habilités et contrôlent les installations et l’outillage. Afin de prévenir tout accident, les ouvriers disposent tous d’une fiche de poste avec leurs missions et les tâches à accomplir. Chaque ouvrier dispose d’un équipement spécifique à son poste de travail : casque, gants, sous-gants, vêtements de grand froid,  sweat en hiver, sous-chaussettes, harnais de sécurité, lunettes, bouchons d’oreilles, vêtements de travail, etc.

La directrice valorise la démarche RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise)
en créant un poste dédié à cet engagement.

La personne recrutée a pour mission d’améliorer les conditions de travail et  l’environnement du site : préservation de la biodiversité en plantant près de 200 arbres de variétés différentes, des aménagements pour le personnel (jardin, potager, etc.), mais aussi l’ouverture au monde de l’éducation en proposant des visites d’entreprise, etc.

Les étudiants du BTS SAM remercient chaleureusement Madame HERGON et son équipe, M. Laurent ALBERT, technico-commercial ainsi que Camille DEFOLY, chargée de mission Qualité Prévention Environnement et RSE, pour le temps consacré à cette visite.

Les étudiants de BTS SAM1 découvrent l’association Biotop à Périgny

Le mercredi 16 janvier 2019, les BTS SAM1 du lycée Jean Dautet ont été accueillis par M. Derive, fondateur de l’association BIOTOP, et Madame Julie Etié, sa collaboratrice.

Résultat de recherche d'images pour "biotop"

Biotop – Eco-réseau des entreprises de La Rochelle

Fondée en 2009, cette association (loi 1901) a pour objet d’assurer la collecte  des déchets et de favoriser leur recyclage par divers moyens.

Depuis 2009, de nombreuses entreprises de la zone industrielle de Périgny ont rejoint l’association (Léa Nature, Cafés Merling, Sitel,…) et depuis 2013, cet éco-réseau s’est élargi aux zones d’activités de la CDA.

Aujourd’hui, l’association Biotop compte un peu plus de 120 adhérents qui ont pu  trouver de nouveaux exutoires à leurs déchets. « Les meilleurs déchets sont ceux que l’on ne produit pas » et « faire ensemble ce que l’on ne peut pas faire seul » sont les deux slogans de l’association Biotop. Certifiée norme 14001, elle est devenue un acteur incontournable de l’Economie Sociale et Solidaire locale. En 2015, elle est reconnue démarche d’EIT (Écologie Industrielle et Territoriale) et est déclarée « action exemplaire » lors des premières assises de l’économie circulaire de Bercy.

L’association Biotop traite au total 60 flux de matières différentes, dont notamment 9 familles de plastique. M. Derive nous explique qu’ils ne peuvent travailler que des produits mono-matière ou à séparation facile. En 2018, 400  tonnes de déchets ont été traitées.

Elle organise aussi des formations auprès de ses adhérents en lien avec le développement durable. Elle les aide à développer l’éco-conception, c’est-à-dire à intégrer la protection de l’environnement dès la conception des produits.

L’association a innové en proposant une toiture végétale 100 % recyclée, sous le nom de « Melting POT ». Cette toiture est constituée de coquilles de moules, de marc de café et de briques/tuiles concassées. Le commissariat de La Rochelle en est équipé. L’association Biotop a remporté pour cette innovation le concours européen de l’entreprise exemplaire et innovante (C2EI) lors du Congrès National de la JCE France à Nantes (JCE : Jeune Chambre Économique).

Les étudiant-e-s du BTS SAM1 remercient M.Dérive et Madame Etié pour leur chaleureux accueil et le temps consacré à cette visite.

Les étudiant-e-s

BTS SAM1

 

Visit to Biotop

On Wednesday 16th January 2019, Mr. Dérive, founder of the “Biotop” association, and Mrs. Julie Etié, his associate, welcomed the first-year “BTS” students from Lycée Jean Dautet.

Biotop is a not-for-profit association founded in 2009, whose objective is to collect waste and facilitate recycling by various means.

Since 2009, numerous companies in the Périgny industrial area have joined the association (Léa Nature, Cafés Merling, and Sitel) and since 2013 this eco-network has expanded to business parks in the La Rochelle area.

Today, Biotop has over 120 members who have been able to find new outlets for their waste. Biotop’s mottos are “the best waste is waste that is not produced in the first place” and “do together what you cannot do on your own”.

ISO14001-certified, the association has become a key player in the Social and Solidarity Economy. In 2015 it was recognised as “exemplary” in its adherence to the principles of industrial symbiosis at a major environmental convention on circular economies in Paris.

Biotop treats a total of 60 different types of material, including nine groups of plastic.  Mr. Dérive explained to us that they could only work with single-material products or those which are easy to sort. In 2018, 400 tonnes of waste was processed.

The association also organises sustainability training for its members, helping them to develop the use of “eco-design”, where products are conceived to comply with the principles of environmental sustainability.

Biotop markets an innovative product called “Melting Pot”, which is a roofing solution made entirely of recycled materials. The roof is composed of mussel shells, coffee grounds, and crushed bricks and tiles; La Rochelle’s new police building is equipped with one. Biotop won an award for the design at the C2EI European innovative design awards at the national conference of the JCE (Junior Chamber of Commerce) in Nantes.

The students thank Mr. Dérive and Mrs. Etié for their time and warm welcome.

Les cordées de l’entrepreneuriat Bac -5/Bac +5

Sur la base du volontariat, 8 élèves de 1ère STMG3 et 5 élèves de seconde inscrits à l’enseignement d’exploration PFEG ont souhaité participer à un projet proposé par l’Université de La Rochelle  dont le but est de découvrir le monde de l’entreprise et d’être sensibilisé à la création d’entreprise.

En outre, le projet a pour objectif l’organisation d’un événement de sensibilisation et d’exposition autour de thématiques liées au développement durable.

Ainsi 13 élèves du lycée Dautet vont travailler en collaboration avec des élèves de quatrième du Collège Fromentin à la fabrication « maison » de produits ménagers à partir de produits naturels. Ils seront encadrés tout au long de leur projet par des étudiants de l’Université de La Rochelle.

Durant les deux journées de lancement du projet, les 18 et 19 octobre dernier, les élèves ont participé à des ateliers de rédaction de CV et de lettre de motivation et ont passé des entretiens devant un jury pour déterminer leur fonction dans l’entreprise :

  • responsable communication,
  • journaliste,
  • community manager,
  • technicien production,
  • responsable marketing,
  • chargé des achats et de la logistique, etc…

Ils ont également été sensibilisés à l’entrepreneuriat avec l’intervention de la CCI de La Rochelle. Ils ont rencontré des représentants d’association (Cyclab, zéro déchet) et des entrepreneurs  (Léa Nature, A fond la caisse, Trajectoires d’entreprise au féminin).

La prochaine séance de travail est fixée au mardi 13 novembre au Collège Fromentin.

Claire Salaün et Caroline Laur (Professeures d’Economie Gestion)

https://www.univ-larochelle.fr/orientation-et-insertion/entrepreneuriat/decouvrir-lentrepreneuriat/cordees-de-lentrepreneuriat-5-5/