Archives par mot-clé : tertiaire

BTS SAM – A la découverte de la ville

Parcours de découverte autour du port de La Rochelle

Ce parcours, proposé par l’association EchoMer (https://echo-mer.com/) située sur le bassin des chalutiers est structuré en différents thèmes qui abordent

  • l’histoire de la ville,
  • son développement,
  • le nautisme
  • et les problématiques environnementales liées à la mer.

Les étudiants ont découvert le quartier du Gabut et l’histoire de la traite rochelaise, la maison du port et la marque de la hauteur d’eau atteinte lors de la tempête Xynthia, l’histoire de la ville en bois et son développement universitaire, le plateau technique montrant l’importance du nautisme mais aussi ses impacts environnementaux.

Aux étudiants maintenant de réinvestir ce qu’ils ont découvert dans un atelier de professionnalisation intitulé « Accueillir une délégation étrangère ».

L’objectif est de rédiger des supports en français et en langues étrangères pour pouvoir présenter notre belle ville aux visiteurs  français et étrangers qui viendront au lycée Dautet dans les mois à venir.

 

Dictée GÉANTE à Dautet

Qui sommes nous ?

Nous sommes étudiant.e.s en deuxième année de BTS Support à l’Action Managériale (SAM) au lycée Jean Dautet de La Rochelle.

Notre projet

Conscients que la qualité de l’écrit est une des compétences attendues des salariés, nous avons créé “Dautet en dictée”.

Il s’agit d’un événement autour de l’orthographe qui s’adresse aux élèves de première du lycée et qui prend la forme d’un
tournoi organisé en deux temps :

  • Une première phase le 16 décembre prochain au lycée Jean Dautet, pendant laquelle tous les élèves de première vont réaliser une dictée.

Les 3 meilleurs de chaque classe seront sélectionnés pour la finale

  • Une finale le 19 mars 2020 à la Fac de Lettres avec un nouveau classement.

De nombreux lots à gagner !!!

Nous remercions tous nos partenaires entreprises de La Rochelle et alentours.

 

Conférence en BTS SAM : la protection des données personnelles

Le mercredi 6 novembre 2019, les étudiants de BTS SAM1 et SAM2 du lycée Jean Dautet ont reçu le Délégué à la Protection des Données (DPD) de la Mairie de La Rochelle, M PLANTIN.

« Détenir un téléphone portable ou une montre connectée signifie aujourd’hui avoir un micro dans sa poche ».

Monsieur Plantin nous a présenté le RGPD, Règlement Général sur la Protection des Données, qui renforce et unifie la protection des données pour les individus de l’Union Européenne. Ce règlement vise à sécuriser les données à caractère personnel, il est en constante évolution.

Le RGPD a été mis en place suite à l’expansion des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), à l’évolution des technologies (notamment les objets connectés) ainsi que la multiplication des vols massifs de données. L’Europe a mis 6  ans pour rédiger ce règlement dont les enjeux sont importants.  Il  est un complément à la loi Informatique et Libertés de 1995, il renforce les  droits des personnes (droit à l’oubli, droit d’opposition, droit d’information, droit de portabilité, obligation de protéger les données, régime de la preuve).

Au sein de la municipalité de La Rochelle, le Système Informatique de la ville est sécurisé grâce à l’humain (sensibilisation et formation), des outils techniques (antivirus, anti spam, sondes, etc.) et l’organisation (tests d’intrusion, contrats sécurisés avec les fournisseurs). En effet, les données à caractère personnel sensibles  au sein de la Mairie regroupent le domaine de l’enfance, la santé, la condamnation pénale, les difficultés sociales, et les personnes « vulnérables ».

Afin d’approfondir l’application du RGPD (outil de transparence) en constante évolution, la Mairie de La Rochelle a recours à un prestataire extérieur pour l’accompagner dans ses démarche de protection des données.  La sécurité informatique a un coût….

Les organisations ont l’obligation d’être en conformité avec le RGPD.

Elles doivent être en mesure notamment d’apporter la preuve du consentement de l’individu pour le traitement de ses données personnelles. Des sanctions pénales (amendes) sont prévues pour les abus. Selon M. Plantin, les sanctions prises ne sont pas assez élevées. Le 21 janvier 2019, la formation restreinte de la CNIL a prononcé une sanction de 50 millions d’euros à l’encontre de la société GOOGLE en application du RGPD pour manque de transparence, information insatisfaisante et absence de consentement valable pour la personnalisation de la publicité.

L’entreprise est  davantage affectée par l’impact sur son image que par la sanction financière proprement dite. L’effet d’annonce publique devient une peine, la notoriété de l’organisation étalée sur la place publique lui fait perdre un certain nombre d’utilisateurs (idem pour Facebook et Amazon).

En conclusion, en Europe, nos données personnelles sont protégées par le RGPD. Aux États-Unis, il n’existe pas de protection : ce qui prime est le « business ». En Asie, on considère qu’il y aura d’ici 2021, 5 caméras de surveillance par habitant. La priorité est la surveillance de la population…

Les étudiants des deux années de BTS SAM ont apprécié cette rencontre et remercient chaleureusement M. Plantin pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Chez LEA NATURE (Laboratoire d’Équilibre Alimentaire) avec les BTS SAM

Le mercredi 9 octobre, les BTS SAM2 du lycée Jean Dautet ont été accueillis par Madame Céline de Saint Léon, chargée d’accueil à LEA NATURE.

Fondée en 1993 par Charles Kloboukoff, l’entreprise LEA NATURE intervient dans 4 domaines d’activités distincts : l’alimentation, la santé, la cosmétique et depuis peu les produits d’entretien. Spécialisée dans les produits biologiques depuis 26 ans, LEA NATURE propose un panel de métiers très large, du sourcing des matières premières, en passant par les laboratoires d’Innovation Recherche et Développement (IRD), les achats, la qualité, la logistique… sans oublier les fonctions support telles que les ressources humaines, les finances…

L’entreprise compte 19 unités de production dont 16 sont dédiées à l’alimentation. LEA NATURE a racheté depuis peu le site de DELPHI à Périgny afin notamment d’agrandir son espace de stockage mais aussi de développer sa filière cosmétique. LEA NATURE compte aujourd’hui 1400 collaborateurs, dont 700 sur le site de La Rochelle. Son personnel est constitué de 60 % de femmes pour 40 % d’hommes.

Très attachée à la qualité de vie au travail,

LEA NATURE mène régulièrement des actions pour améliorer les conditions de travail de ses collaborateurs  : sensibilisation à la sécurité avec l’élaboration de Règles d’Or, études sur les risques spécifiques (bruits, ergonomie des postes de travail…), recrutement à plein temps d’une infirmière en 2018 mais aussi aménagement d’espaces de convivialité, création d’une crèche parentale depuis 2010, distribution de fruits à la pause de 10 h et plus récemment la création d’un complexe sportif le FIVE qui offre de nombreuses activités (squash, yoga, foot, danse, basket…).

LEA NATURE attache également un grand intérêt aux actions sociales, sociétales et environnementales (engagement RSE).

Afin de réduire son empreinte écologique, LEA NATURE a développé les énergies renouvelables (aérothermie pour le chauffage, voitures hybrides, système de recyclage de l’eau high tech sur le nouveau site de Périgny…).

Par ailleurs, leur laboratoire IRD recherche en permanence des emballages les plus naturels possibles. L’objectif est d’atteindre dans un délai très bref le « zéro plastique, zéro pétrole ». Une partie des déchets est recyclée par l’association BIOTOP à Périgny (papier siliconé, plastiques rigides, mobilier professionnel, matériel informatique et électronique…).

Au siège social de Périgny, 4 labels ou évaluations sont reconnus : le référentiel ECOCERT basé sur l’ISO 26 000 (LEA NATURE est évaluée au niveau Excellence depuis 2013), le label PME+ et le Label BIO entreprise durable depuis 2016 ainsi que le référentiel Engagement Climat d’ECOCERT depuis 2013.

Mais LEA NATURE, c’est aussi 800 000 arbres replantés dans le monde, avec pour objectif le million d’ici 2020, 1 % de son CA reversé à diverses associations (3 millions d’euros en 2018). Depuis son adhésion au « 1% for the Planet » LEA NATURE a ainsi reversé 7,6 millions d’euros LEA NATURE organise également tous les ans à la Saint LEA des rendez-vous « sensibilisation aux questions environnementales» destinés au public avec l’intervention de personnalités (Nicolas Hulot, Corinne Lepage, Isabelle Autissier….).

Les étudiants de BTS SAM2 ont apprécié cette visite et remercient chaleureusement Mme de Saint Léon pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Visite de Léa Nature

Certification VOLTAIRE en BTS AM/SAM

Le lycée Dautet devient centre d’examen certification Voltaire

Le lycée Jean Dautet fait partie des 800 centres d’examen de certification répartis dans toute la France.

Ce jeudi 11 avril 2019, des étudiants volontaires de BTS AM et SAM ont passé la certification Voltaire.

L’examen débute par une courte dictée suivie par un QCM papier de 200 questions. A l’issue de l’examen, l’étudiant-e reçoit une attestation indiquant le score obtenu (de 1 à 1 000).

Ce score est l’occasion de valoriser son CV.

Le projet Voltaire permet ainsi à chacun d’améliorer son orthographe en ligne.
Aujourd’hui plus que jamais, la maîtrise de la langue française fait partie des compétences clés sur lesquelles se concentrent les recruteurs pour différencier les candidatures.
En tant qu’établissement d’enseignement supérieur, Jean Dautet La Rochelle a fait le choix d’investir dans la formation à l’orthographe de ses étudiants, qui seront les candidats de demain sur le marché du travail.

« Aujourd’hui, les entreprises sont extrêmement vigilantes sur l’image qu’elles renvoient ; l’orthographe est ainsi une vitrine qui, si elle est mal maîtrisée, peut nuire à leur réputation et atteindre leur crédibilité.  » assistanteplus.fr

S’il est bien une filière professionnelle qui requiert une excellente orthographe, c’est celle qui concerne les fonctions support de l’entreprise,

Les élèves de TSTMG1 découvrent le groupe Coop Atlantique

Mardi 19 mars, les élèves de TSTMG1 ont été accueillis par Katia Franco, Directrice des Ressources Humaines de l’Hyper U de Beaulieu.

Les objectifs étaient de :

    • découvrir une entreprise locale, sous un aspect managérial,
    • d’appréhender les métiers de la grande distribution accessibles après une poursuite d’études post-bac STMG et
    • d’échanger avec des professionnels sur le terrain.

Après un accueil autour d’un petit déjeuner bien apprécié par les élèves, ces derniers ont assisté à la présentation du groupe Coop Atlantique. L’entreprise est une coopérative et, à ce titre, détenue par ses clients-coopérateurs.

Les élèves ont pu découvrir que l’entreprise n’a pas uniquement une finalité économique, mais aussi une finalité sociétale et environnementale. Pour exemple, les producteurs locaux livrent les étals du rayon fruits et légumes et du rayon boucherie dès que possible. La responsabilité environnementale est un enjeu primordial pour Hyper U : le tri des déchets est omniprésent dans l’entreprise. Par ailleurs, les légumes et fruits qui ne peuvent être vendus sont donnés à une association qui élève des animaux et bientôt, les moins abîmés seront donnés à une association de Surgères pour confection de soupes et compotes.

Les élèves ont eu l’opportunité de poser des questions sur le métier de DRH, de chargé de recrutement, de paie. Sandra Simetière, cheffe de rayon, nous a également accompagnés durant la visite. Elle a présenté son métier et ceux de la force de vente dans la grande distribution. Des informations utiles pour les élèves en cette période d’orientation.

La visite du magasin, des entrepôts et des différents laboratoires présents sur le site a clôturé cette sortie scolaire qui a permis aux élèves de découvrir concrètement des notions abordées en cours de management, mercatique et Ressources humaines.

Caroline SCHLEIFER,

Enseignante éco gestion

Une journée entreprendre pour apprendre en 1STMG

Une journée Innov’EPA Nouvelle-Aquitaine était organisée ce  mardi 12 mars 2019, à l’Enilia / Ensmic à Surgères.

L’Innov’-EPA réunit donc sur une seule journée des collégiens, des  lycéens et des étudiants d’établissements différents. Des élèves de 1 STMG du lycée Dautet étaient présents, accompagnés de quelques étudiant-e-s de BTS SAM.

Développer sa créativité

L’objectif est d’apporter des solutions innovantes et créatives en réponse à une problématique soumise par une entreprise ou un organisme représentatif d’un secteur d’activité.

Les jeunes participants découvrent ainsi des filières métiers mais aussi leurs propres capacités à travailler en équipe, à concevoir un projet et à le défendre à l’oral devant un jury de professionnels.

Cette journée était sur le thème de la communication sur les  filières de l’agro alimentaire envers les jeunes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Business Game inter lycées

Le samedi 9 février 2019, 6 élèves du lycée Jean Dautet issues de classes de seconde, première et terminale ont participé à un Business game inter lycées organisé par Excellia Group (La Rochelle Business School).

Huit équipes de la Nouvelle Aquitaine ont défendu les couleurs de leur lycée.

Le but de cette journée était de se plonger dans l’activité d’un chef d’entreprise, d’exprimer sa créativité et de découvrir les métiers de l’entreprise.

Les élèves ont également pu visiter l’école.

L’équipe du lycée Jean Dautet, équipe la plus jeune en compétition cette année, a obtenu la deuxième place. Ces élèves ont donc gagné un bon d’achat de 50 € sur Amazon et sont reparties avec de beaux souvenirs et une belle expérience en tête.

Félicitations à nos 6 jeunes entrepreneuses !

Témoignages des élèves :

“C’était une excellente journée. Le business game était une expérience très enrichissante. Nous étions par équipe de six personnes. Au total nous étions huit équipes, séparées en deux univers composés de quatre équipes chacune. Nous étions en compétition pour avoir des parts de marché. Le jeu nous a permis de prendre des décisions pour une entreprise virtuelle. Entre chaque décision prise, nous avons fait des quiz de logos et slogans d’entreprise, permettant à chaque personne d’exprimer sa créativité. Nous avons également réalisé une affiche, effectué des calculs, créé le logo et le slogan de notre entreprise.

Notre entreprise s’appelait Ephemeral Ink, et le slogan était : Quickly and mentally, you’re well.

Nous avions la chance de pouvoir entendre des témoignages d’étudiants de l’université, nous expliquant leurs parcours, leurs expériences, mais aussi de nous conseiller dans nos décisions stratégiques.

Si j’avais la possibilité de faire un autre business game, je serais enchantée de renouveler l’expérience.”

Camille Morée 1STMG3


“L’expérience du business game à été très intéressante ! Cela nous apprend à travailler en groupe. C’était un peu compliqué pour moi qui aime bien gérer seule. Il y avait du travail pour tout le monde, des chiffres, des calculs, de l’originalité, de la créativité, de la culture générale et de l’imagination. Nous avons passé une journée avec d’autres lycéens qui étaient majoritairement des terminales et nous étions accompagnés d’une équipe d’étudiants en école supérieure. Cette journée m’a énormément plu, elle nous a beaucoup appris. Même si nous avons créé une entreprise virtuelle, on a bien compris que c’était du travail assez complexe mais très intéressant, que nous devions faire attention à tous, comme à la concurrence par exemple.

Je remercie l’équipe d’organisation du business game pour nous avoir fait découvrir leur université et leur jeu.”

Laurie Deschamps 1STMG3

 

 

Option Startup en 1STMG

L’opération Option Start-up s’est déroulée du 15 au 19 octobre. Ce sont 4 journées de découvertes de l’innovation et de ses métiers, 15000 élèves sur toute la France, 26 académies, 300 sites d’innovation, plus de 100 start-up qui ont ouvert leurs portes.

http://www.optionstartup.fr/

Dans ce cadre, les élèves de 1 STMG ont pu découvrir dans un premier temps les particularités de ce nouveaux type d’entreprise, à travers différents travaux de recherche et de présentation en classe.

Ensuite, la start-up SELLSY (https://bienvenue.sellsy.com/) située aux Minimes leur a ouvert ses portes ce jeudi, pour une présentation sur le terrain. Nous remercions vivement les différents collaborateurs qui nous ont réservé un accueil chaleureux et dynamique, à l’image de l’entreprise.

Les élèves ont ainsi pu découvrir des métiers comme product manager, brand  designer, développeur, mais aussi commercial, content manager, customer succes manager, …

et l’esprit start-up…

Les élèves de 1ère STMG et les étudiants de BTS au cinéma ce vendredi

Dans le cadre de leur cours de droit, tous les élèves de première STMG du lycée Dautet et les étudiant-e-s de BTS ont participé au festival de l’association “JUSTICE et CINEMA, les rencontres de La Rochelle”.

 

Tous les ans, l’association, créée à l’initiative de plusieurs avocats passionnés de cinéma, offre sur deux jours des rencontres autour de films sur la justice autour d’un thème.

Cette année, le thème est JUSTICE et MÉDIAS, avec la projection du film « Bas les masques » (1952) de Richard Brooks avec Humphrey Bogart et Ether Barrymore. Ce film relate l’ambiance agitée d’une salle de rédaction d’un grand journal à sensations à la recherche d’un scoop

.

Les jeunes ont pu également échanger avec Jean Marie DIGOUT, avocat au Barreau de La Rochelle-Rochefort, ancien Bâtonnier de l’Ordre, et avec d’autres avocats.