Archives par mot-clé : pas_une

Autonomie, avantages de la prépa

Bien que située dans un lycée, la promo du DCG bénéficie d’avantages que les autres élèves n’ont pas.

Nous travaillons dans des salles à part de tous les enseignements généraux. Elles se trouvent dans un bâtiment exclusif aux classes préparatoires. Ceci nous procure une certaine autonomie, tout en béneficiant d’un suivi attentif du corps enseignant.

Les outils informatisés peuvent être autorisés en fonction des classes. Ils nous sont bénéfiques dans le cadre de notre apprentissage.

Enfin, les salles sont propices à l’ambiance de travail et l’entraide est l’atout de ces classes. Les professeurs sont toujours disponibles et à notre écoute.

100% de réussite pour le rugby féminin !

Après leur titre de Vice-Championnes de France UNSS, les joueuses du Lycée Jean Dautet terminent l’année 2016/2017 en beauté. Pour la 5ème année consécutive et depuis sa création, les joueuses de la section sportive obtiennent 100% de réussite au baccalauréat ! Félicitations à Olivia DIJOUX (Mention AB), Aurore LUCAS (Mention AB), Camille CAILLE, Loïs GUERET (Mention TB), Kelly ROBIN (Mention AB), Marie VINCENT (Mention AB), Chloé LALOT (Mention TB), et Laure TITTELBACH (Mention AB).

Merci à tous ceux qui ont accompagné nos sportives au cours de ces trois années. Nous souhaitons à nos joueuses un maximum de réussite dans leurs projets à venir.

Cahier de vacances de français MPSI-PCSI

Le thème au programme cette année est «L’Aventure ».

I- ŒUVRES AU PROGRAMME

  • L’Odyssée, Homère, traduction de Philippe Jaccottet , éd. La Découverte
  • Au Cœur des ténèbres, Joseph Conrad, éd. GF, mai 2017
  • L’Aventure, l’ennui, le sérieux, V. Jankélévitch, coll. Champs-essais, Flammarion, mai 2017 [seul le chapitre I, L’Aventure, est au programme, mais lire les deux autres chapitres permet d’entrer plus facilement dans la pensée de Jankélévitch]

Vous vous procurerez impérativement ces trois œuvres dans les éditions dont les références figurent ci-dessus : ceci vous permettra de vous reporter facilement aux passages et aux citations indiquées en cours. En outre, dans le cas d’Homère et de Conrad, il s’agit de la traduction prescrite par le jury.

Vous pouvez aussi vous procurer aux éditions GF

  • la traduction en prose de L’Odyssée
  • l’ouvrage de Jankélévitch accompagné d’un appareil de notes très riche

Ces deux ouvrages sont accompagnés d’un dossier toujours très utile consacré à notre thème

 II- COMMENT TRAVAILLER PENDANT L’ETE ?

Vous devez absolument lire (de près, donc plusieurs fois) pendant l’été les trois œuvres au programme. Il faut bien sûr que vous exploitiez l’appareil critique que comportent les éditions sélectionnées qui vous fournira à la fois des éclaircissements et des commentaires, mais l’essentiel reste la connaissance des œuvres.

Vous pouvez constituer des fiches sur les personnages, l’intrigue (résumé), les données de type idéologique ou philosophique,

Pensez que vous n’aurez plus ensuite, du fait du rythme de travail, le temps de procéder à une lecture méticuleuse des œuvres : c’est donc au cours des mois d’été que vous devez le faire.

III- BIBLIOGRAPHIE COMPLEMENTAIRE –   FILMOGRAPHIE

Le thème au programme est étudié à travers le corpus des trois œuvres mentionnées ci-dessus, et c’est d’elles que vous parlerez à 95% dans vos dissertations. Toutefois, votre culture personnelle et la connaissance d’autres œuvres sont susceptibles de vous faciliter l’approche du thème et de nourrir votre réflexion. Nous vous conseillons donc ci-dessous un petit nombre de livres et de films que vous pourrez découvrir pendant l’été, que vous pourrez ponctuellement mettre à contribution dans une dissertation, et auxquels nous sommes susceptibles de faire référence pendant les cours.

Romans

  • Robinson Crusoë, Daniel Defoe (1719). L’histoire s’inspire très librement de la vie d’un marin, Alexandre Selkirk. Écrit à la première personne, le roman se déroule essentiellement sur une île déserte où Robinson, après avoir fait naufrage, vit pendant 28 ans.
  • Les Trois Mousquetaires (1844), Vingt Ans après (1845), Alexandre Dumas. Chefs-d’œuvre du roman historique de cape et d’épée, les deux premiers volumes du cycle des Mousquetaires se déroulent sous le règne de Louis XIII puis sous la Fronde. Cette grande fresque historique pas toujours fidèle (Dumas : « L’Histoire est un clou auquel j’accroche mes romans » ; « On peut violer l’Histoire, à condition de lui faire un bel enfant ») raconte le triomphe euphorique du héros aristocratique puis sa dégradation mélancolique dans un monde dominé par la politique, l’argent et l’ambition.
  • L’Appel de la forêt (1903), Jack London : comment un animal devient le sujet d’une aventure dans le cadre d’un roman (il ne s’agit ni d’un conte, ni de « littérature jeunesse ») porteur d’une réflexion philosophique sur l’instinct, les relations entre l’homme et la nature, le Bien et le Mal.

Filmographie

  • Ulysse (1949), de Maro Camerini, avec Kirk Douglas, Silvana Mangano, Anthony Quinn, Daniel Ivernel. Peplum de la grande tradition (donc d’un kitsch absolu), qui prend quelques libertés avec L’Odyssée (Ulysse, quand il arrive chez Alcinoos, est devenu amnésique, et retrouve peu à peu la mémoire…)
  • O’Brother (2000) (O Brother, Where Art Thou?, littéralement : « Ô frère, Où es-tu ? ») des frères Coen, est un road movie et une comédie franco-américano-britannique qui s’inspire très librement de l’Odyssée d’Homère. On y retrouve certains personnages (Ulysse, éloigné de sa femme et qui cherche à rejoindre son foyer ; Polyphème, évoqué par le vendeur de bibles borgne ; Poséidon, évoqué par le shérif Cooley ; Pénélope la femme d’Ulysse ; Tirésias, l’aède par le vieil homme, le devin, et Ménélas, l’homme politique) et certaines situations, comme la rencontre avec les sirènes ou la bataille d’Ulysse avec Polyphème, le cyclope.
  • Apocalypse Now (1979) de Francis Ford Coppola avec Martin Sheen, Scott Glenn, Marlon Brando. Extraordinaire transposition du roman de Conrad pendant la guerre du Vietnam. Dès les premières images, la chanson des Doors, sur fond de ballet d’hélicoptères au-dessus d’une forêt flambée au napalm donne le ton(et vient relayer le titre) : « This is the end ». Brando, qui incarne Kurtz, retouve son dernier grand rôle. Là encore, des scènes d’anthologie : assaut par les hélicoptères au soleil levant d’un village viet-kong sur l’air de la Walkyrie, passage de la ligne de front sous les fusées éclairantes, montage champ contre-champ de la mise à mort rituelle d’un bœuf et de celle de Kurtz, générique final (dans la « bonne » version) avec la destruction du village de Kurz par la chasse.
  • Lawrence d’Arabie (Lawrence of Arabia) (1962) : film d’aventure historique britannique réalisé par David Lean. Il raconte l’épopée du fameux Lawrence d’Arabie, animateur de la révolte des tribus bédouines contre l’Empire ottoman pendant la première guerre mondiale, et comporte de nombreuses scènes d’anthologie : méharées à travers le désert, prise d’Akkaba, attaque de la colonne turque, etc. Film à grand spectacle né d’un âge d’or du cinéma grand public, servi par de grands acteurs qui entretiennent parfois une ressemblance troublante avec leur modèle (Peter O’Toole dans le rôle de Lawrence, Alec Guinness dans celui de Fayçal).
  • Les Révoltés du Bounty (1962) Film d’aventure en mer de Lewis Milestone de 1962 avec Chips Rafferty, Gordon Jackson, Duncan Lamont
  • Little Big Man (1970), film d’Arthur Penne avec Dustin Hoffman et Faye Denewaye. L’histoire d’un enfant blanc élevé par les Cheyennes qui ont massacré ses parents et qui au cours de sa vie navigue entre monde blanc et monde indien. Un western assez singulier et très réussi.
  • Aguirre la colère de Dieu (1972), film allemand de Werner Herzog avec Klauss Kinski. Au XVIesiècle, une expédition espagnole mandatée par Gonzalo Pizarro part à la recherche de l’Eldorado sous les ordres de Pedro de Ursúa. Lope de Aguirre, l’un de ses lieutenants, illuminé et mégalomane (un rôle à la mesure de Kinski), s’oppose à son autorité. Ses actions pour saboter l’expédition se multiplient. Lorsqu’Ursúa ordonne l’arrêt de l’expédition, Aguirre lance une mutinerie et prend le pouvoir. Les survivants embarquent sous ses ordres dans un radeau et descendent le fleuve dans l’espoir de trouver la cité d’or.
  • Délivrance (1972) de John Boorman avec Burt Reynolds et Jon Voight. Quatre hommes d’affaires d’Atlanta se réunissent lors d’un week-end afin de descendre en canoë une rivière. Le raid sportivo-virilo-écolo qui aurait dû permettre aux quatre citadins de jouer aux aventuriers du dimanche tourne à l’immersion dans un monde cauchemardesque.
  • Out of Africa, film de Sydney Pollack avec Meryl Streep et Robert Redford , sorti en 1985 . Un grand succès adapté du roman autobiographique La Ferme africaine de Karen Blixen publié en 1937
  • Troie, de Wolfgang Petersen avec Julie Christie , Sean Bean , Peter O’Toole . 2004 avec Brad Pitt et Diane Kruger. Dans la Grèce antique, après l’enlèvement de sa femme, le roi Ménélas se lance dans le siège de la ville de Troie avec l’aide d’Achille, guerrier invincible : une partie de l’Iliade, donc.
  • Dans les forêts de Sibérie, 2016 Film d’aventure de Safy Nebbou avec Raphaël Personnaz, Anton Yakovlev , Evgueni Sidikhine, Vladimir Demtchikov. Aventure adaptée d’un roman récent écrit par Sylvain Tesson
  • L’Avventura, de Michelangelo Antonioni (1960) : le cinéaste italien met en scène, selon ses propres termes, « des personnages qui vivent une aventure émotionnelle – elle implique la mort et la naissance d’un amour -, une aventure psychologique et morale qui les fait agir à l’encontre des conventions établies et des critères d’un monde désormais dépassé, (…) en des temps marqués par la névrose et la dérive spirituelle. » Le titre compote aussi une dimension ironique : quelle aventure est encore possible dans le monde bourgeois de l’ennui et de la facticité ?

Je vous souhaite de bonnes lectures et un très bel été,

Mathilde Barjolle, professeur de Lettres-Philosophie

Pour contacter Madame Barjolle :

Vos commentaires ou questions sont bienvenues.

* indique un champ requis

 

Tarifs et règlements intérieurs

Règlement intérieur du lycée Jean Dautet

REGLEMENT INTERIEUR DU LYCEE JEAN DAUTET

Règlement régional du service d’hébergement et de la restauration

SERVICE REGIONAL D'HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION

Document explicatif concernant l’hébergement et la restauration

DOCUMENT EXPLICATIF CONCERNANT L'HEBERGEMENT ET LA RESTAURATION

Tarifs de la restauration et de l’hébergement 2016-2017

TARIF DE LA RESTAURATION ET DE L'HEBERGEMENT 2016-2017

Tarifs des repas

TARIF DES REPAS 2017